Revendications

Suite à l’installation de l’antenne relais SFR sur le stade municipal sans aucune concertation avec la population, et suite à l’installation programmée de 2 autres antennes Orange et Free Mobile,

tant que la population ne sera pas convaincue de l’innocuité des antennes relais, nous demandons à la municipalité et aux opérateurs :

  • 1) le démontage immédiat de l’antenne relais SFR installée et en fonctionnement

  • 2) l’annulation des baux signés avec les opérateurs Orange et Free Mobile pour 2 antennes supplémentaires

  • 3) la concertation de la population pour un nouveau projet d’implantation d’antennes démocratique

Nous réclamons préalablement que :

  • toute la clarté soit faite sur le choix de l’implantation géographique des antennes, en publiant toutes les information, y compris techniques (simulations, cartographies de rayonnement, rapport de mesures effectuées sur la commune), désignant le ou les meilleur(s) emplacements sur la commune
  • la commune mandate un laboratoire de mesures indépendant (c’est-à-dire dont les mesures sont auto-financées, et non financées par les opérateurs) pour réaliser des mesures sur le stade, chez les riverains et au lycée
  • les risques soulevés par le Centre international de Recherche sur le Cancer (CIRC) de l’OMS, ayant « classé les champs électromagnétiques de radiofréquences comme peut‐être cancérogènes pour l’homme (Groupe 2B) », au même titre que le plomb, soient nuls, sinon que le principe de précaution soit appliqué.